AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jude E. Bloom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 367
Crédits : © british touch

MessageSujet: Jude E. Bloom   Dim 31 Juil - 0:28

jude elisabeth bloom
featuring CANDICE ACCOLA

    © juke box
idendity card

Age : 19 ans.
Origine : Australienne.
Profession : Étudiante en médecine.
Négociable ? : avatar → non • pseudo → non.
Famille : Jude n'a jamais eu de problèmes apparents avec sa famille. Ceci dit, elle vient d'une famille très modeste, et a été obligée de mettre entre parenthèses son adolescence pour travailler après les cours, histoire de ramener un peu d'argent à la maison. Oh, ses parents ne l'y ont jamais forcé, mais elle connaissait l'importance des revenus qu'elle rapportait à chaque fin de moi, aussi maigres soient-ils. Alors elle a laissé tombé les fêtes, les sorties entre amis et les probables petits copains pour vendre des milkshakes et des gâteaux. Depuis, elle éprouve une certaine rancœur envers ses parents, qui l'ont empêché de véritablement profiter de sa jeunesse. Ce qui ne l'empêche pas de les aimer profondément.

Caractère : Jude est quelqu'un de déterminée. En fait, c'est peut-être ce qui la contrôle ; sa volonté à vouloir toujours réussir ce qu'elle entreprend, que ce soit une activité qui lui plaise ou non. Elle n'est pas prête à tout, cependant. Elle a des valeurs, des idéaux qu'elle tente de respecter : la famille, le sens de l'amitié ou de l'intégrité par exemple. Enfin. Quand elle est convaincue de se battre pour une cause juste, elle va jusqu'au bout, c'est pour ça qu'elle n'a jamais arrêté son travail quand elle était plus jeune, parce qu'elle savait qu'elle aidait ses parents, et si elle leur en veut parfois de ne pas avoir su se débrouiller seuls, elle ne regrette rien. Elle regrette rarement, d'ailleurs, puisqu'avant d'agir, elle réfléchit toujours aux conséquences de ses actes. Elle est prévoyante à souhait. Peut-être se trouve ici son défaut majeur : son manque d'imprévisibilité. A toujours tout régler dans sa vie, elle oublie d'y ajouter le grain de folie dont elle aurait besoin.


son histoire


laisse-moi souffler un peu.
Jude aurait aimé souffler. Elle était née, et deux ans plus tard -deux années de pur bonheur- son frère William était venu au monde. Un petit ange. Mais ses parents travaillaient énormément pour subvenir aux besoins de la petite famille. Alors elle s'est occupée de lui, comme d'une mère, alors qu'elle-même n'était qu'une enfant en bas-âge. En grandissant, elle l'a materné du mieux qu'elle a pu, jonglant avec l'école. Jusqu'à ce qu'elle ait l'âge de travailler. Elle a alors dû s'occuper de son frère, de son travail et de ses cours. Ce n'était pas superwoman, mais pas loin. Puis son père a eu cette proposition alléchante, et il est parti vivre en Europe. La césure était difficile, malgré l'état d'épuisement qui l'accompagnait sans cesse, Jude aimait beaucoup ses parents ; mais l'argent qu'il envoyait chaque mois suffisait à couvrir leurs besoins, et c'était un soulagement intense d'abandonner ce second travail. Ensuite, William est tombé malade. On a découvert une tumeur dite bénigne dans son estomac. Puis la tumeur a enflé, s'est aggravée.
Jude se concentre sur ses cours comme elle peut. L'argent n'est plus un problème, non son seul souci, c'est d'empêcher son frère de mourir. Elle va le voir tous les jours, ou presque, à l'hôpital. Elle a commencé des études de médecine avec l'espoir d'être celle qui sauvera son petit Will. Après tout ce qu'elle a fait pour lui, il serait tellement injuste de le perdre.


ses liens


Ed Westwick
connor v. catburry - Il y a ce garçon. Elle passe voir Will tous les soirs, mais c'est essentiellement le dimanche soir qu'elle le retrouve, assis dans la salle d'attente ; il a beau détourner le regard quand elle pose le sien sur lui, Jude sait qu'il ne la quitte pas des yeux. Elle le sent. Au début, elle a eu un peu peur, il n'avait vraiment pas l'air fréquentable, mais au fur et à mesure, elle s'est habituée à ces rencontres silencieuses, à ces regards échangés de loin. Le trouble est venu lorsqu'un dimanche, le garçon n'était plus là. Paniquée à l'idée qu'il lui soit arrivé quelque chose, alors qu'elle ne le connaissait pas, et défiant ses propres principes qui lui hurlaient de rester à sa place, de ne pas s'inquiéter d'un inconnu et d'éviter de mettre dans sa vie ce grain de folie, Jude a fait des recherches. Auprès du personnel de l'hôpital, d'abord, et puis en élargissant au fur et à mesure. Elle n'a réussit qu'à apprendre le prénom de l'inconnu. Connor. Le dimanche suivant, il était de retour, et les échanges lointains ont repris. Comme avant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Jude E. Bloom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild Things Are Coming ::  :: Prédéfinis pris-